Visiter Marseille

Partir à l’assaut des merveilles de notre cher pays. Et si c’est une belle occasion que nous offrait finalement 2021 ? En top de ma liste : aller visiter Marseille et le folklore qui l’entoure.

Avec cette année 2021 qui semble poursuivre ce que sa précédente avait démarré, j’envisage de partit découvrir notre beau pays, puisqu’en découvrir d’autres semble compromis pour le moment. Voici donc quelques une des bonnes adresses que je vous conseille, pour visiter Marseille, suite à mes quelques recherches.

Ah Marseille. Son accent, la mer, l’OM, le soleil, l’accent, le pastis, la pétanque, la bouillabaisse… Tant de clichés pour nous autres alpins. Mais, autant de raisons d’aller visiter la ville phocéenne ! En tout cas en ce qui me concerne.

Car la ville attire autant qu’elle divise, vu de l’extérieur, c’est certain. Pour beaucoup, dans mon entourage également, Marseille rime avec « grande gueule », truand, saleté et mauvais genre. Ca, c’est pour les stéréotypes négatifs. De ce qu’on peut lire, tout n’est pas faux. Mais est-ce vraiment bien résumer objectivement cette ville que de s’arrêter à ça ? Je ne pense pas. Surtout quand on s’intéresse un peu plus à la vie locale, ou qu’on écoute parler ceux qui y habitent.

Car à l’instar d’autres villes dynamiques comme Lyon, Rennes, Montpellier, Lille, Toulouse ; Marseille est habité par bien d’autres citoyens que des « purs souches ». Marseille semble être, et est, cosmopolite. Marseille est mélange, et ce depuis des années, des décennies, des siècles. Marseille est pluriel.

La 2ème ville de France (si l’on en croit certains chiffres), semble en effet faire de gros effort depuis les années 2010 pour assainir quelques peu ses rue, son centre, son offre culturelle. Depuis qu’elle fut la capitale européenne de la culture en 2013 plus précisément.

Le Vieux-Port, la Bonne-Mère, les quartiers du Panier, d’Endoume, de la Pointe-Rouge ; les plages, les calanques, la mer, les petits îles qui bordent ses côtes ; les restaurant, les bars (bon, pas pour le moment certes). Que d’arguments pour des curieux comme moi d’aller visiter Marseille. Passons en revue quelques lieux qui semblent incontournables d’aller visiter.

Les Monuments

Niveau monuments, Marseille à de quoi offrir.

  • Commençons par la Bonne-Mère, alias Notre-Dame-de-la-Garde. Lieu emblématique car on par le de Marseille. Et les marseillais ne manquent de la faire figurer un peu partout dès qu’ils le peuvent. C’est d’ailleurs assez un beau un tel dévouement et une telle passion. Ca semble bien caractériser la ville et ses habitants : la passion. Dans le bon, comme dans le mauvais. Notre-Dame semble avoir le plus beau panorama de la ville, de par sa hauteur et de par la vue à 360° qu’elle offre. On s’imagine donc bien un petit coucher de soleil par là-haut.
  • La Cathédrale de la Major. Magnifique église, immense, avec son bariolage si caractéristique. Cette cathédrale est en bord de mer, et a même des terrains de pétanque à ses pieds. On ne se refait pas !
  • Le MuCEM. Créé et ouvert en 2013, le MuCEM (pour Musée des Civilisations de l’Europe et de la Méditerranée) est un musée à l’architecture aussi belle qu’intrigante avec ses sortes de dentelles de béton, devant de grandes baies vitrées, entourée par la mer.
  • Le Corbusier. Ou  » la maison du fada » comme l’appelèrent les marseillais lors de la construction, ou plus officiellement « la cité radieuse ». Construite par l’architecte suisse qui lui a donné son nom (Le Corbusier), à l’adresse du boulevard Michelet, non-loin du stade Vélodrome donc, cette bâtisse est en fait une résidence inaugurée en 1952 après 5 ans de travaux. Un immeuble qui contraste avec les codes de construction, d’architecture, d’urbanisme, d’alors. Si ce bâtiment est intéressant, c’est qu’il est un cas d’école pour des établissements d’architecture ou d’urbanisme, car Le Corbusier appliquait une nouvelle idée de village vertical qu’il concrétise par une construction d’immeuble bien différente de ce qu’on a l’habitude de voir. Allez en voir plus sur ce sujet.
  • Le Château d’If. Prison forteresse de renom et de prestige, le chateau d’If fut créée au XVIè siècle par François Ier. Elle se trouve sur les petites îles du Frioul qui font face à Marseille et qu’on peut voir depuis les plages et les ports de la ville. Il est le théâtre du roman Le Comte de Monte-Cristo d’Alexandre Dumas.

Les Quartiers

Visiter Marseille peut et doit aussi se faire à pied, en flânant dans les rues. Mais n’importe lesquelles, car Marseille semble grand ! Aussi doit-on apparemment privilégier les quartiers du Panier célèbre pour ses petites rues értiquées, ses commerces et placettes en nombre, ses couleurs et son passée de lieu de résidence des malfrats de la french-connection. Eh oui, on est à Marseille !

Le quartier d’Endoume, dans le 7è arrondissement, semble aussi attirer de nombreux visiteurs. Quand on s’y penche un peu plus on comprend mieux pourquoi : quartier valloné, Endoume semble offrir une véritable vie de village, à deux pas du centre-ville. Ajoutez à ça sa proximité directe à la corniche qui longe la mer et des points de vue incroyables et vous aurez sans doute déjà envie d’aller vous balader dans ce coin-là.

Le centre-ville historique, du 1er arrondissement, incluant la Canebière et le Vieux-Port semblent également être des lieux à voir. Mais on doit forcément s’attendre également à ce que ça soit les lieux les plus bondés et les plus dénaturés aussi du coup. Tout a un prix.

Le 8è arrondissement, celui de la Pointe-Rouge, avec la plage du Pradio, sa grande-roue, ses aires d’esplanades et de verdures longeant la côte, nous font rêver aussi. On se verrait bien prendre du bon temps là, en fin de journée, en bouquinant, un pastis à la main.

Les Goudes. Un monument culturel de Marseille. Les Goudes, c’est un hameau, un petit village, protégé et typique. Tellement qu’on se croirait carrément dans des criques du Portugal ou des Baléares tellement ça semble exotique !

Les Calanques

Qui dit Marseille, dit calanques ! Entre la ville phocéenne et le reste de la côte jusqu’à Cassis, c’est toute « la route des crêtes » qui nous attend. Si la balade en bateau doit valoir le coup, la randonnée semble vraiment incroyable à faire. Mais elle prendrait une belle grosse journée de marche à bon niveau pour y arriver. Il y a de nombreuses calanques de Marseille jusqu’à Cassis. Si elles semblent toutes magnifiques, il est quand même important de savoir desquelles on parle, histoire de savoir où se garer, dans quelle direction marcher et à quoi s’attendre en termes de paysage. Les voici donc, grâce au site calanques13.com, par ordre d’apparition, de Marseille jusqu’à Cassis :

Le Foot

Qui dit Marseille dit OM. Qu’on aime ou non le foot, et qu’on n’aime ou non la ville de Marseille et les marseillais, il est une chose qu’on ne peut pas leur enlever, comme je le disais plus haut : c’est la passion. Toujours dans le too much, certes, mais c’est ce qui fait de l’OM ce qu’il est aujourd’hui. Des dérives fréquentes, des déferlements d’amour aussi. Une bien triste chose que le Vélodrome soit fermé, car pour toute personne amoureuse de football, le Vélodrome est LE stade que chacun rêve de visiter. S’il est d’autres villes qui s’adonne corps et âme au football (St-Etienne, Lens, par exemple), nulle ne le fait autant que Marseille. Et nul n’est aussi fada que les marseillais. Ce qui en fait une sorte de terre sainte, un lieu de pèlerinage pour les amoureux de ballon rond.

L’art de vivre

Marseille est sans doute, un peu à la façon des corses, d’abord méditerranéen avant d’être français. Ca peut sembler un peu fou, mais quand on voit ce qu’il s’y passe, les reportages, les articles, les témoignages, on a vraiment l’impression que les marseillais vivent sur une autre planète que nous. Et c’est franchement ce qui fait le charme de cette région. Et sans doute pourquoi je suis autant attiré par l’envie d’aller me balader sérieusement dans cette région. A la manière des corses donc. Car si vous y êtes déjà allé, que vous avez pris le temps de discuter, de connaitre, d’apprendre, de découvrir, vous avez compris que c’est un peuple aussi fier que riche. Riche culturellement. Et fier de défendre le fruit de leur histoire face à la globalisation moderne. Ce n’est un point de vue, dirons-nous.

Donc, Marseille est méditerranéen. Et son art de vivre, son art de la table, s’en ressentent forcément. Apéros sur la plage, scooter sans casque, camion pizza, poissonneries omniprésentes, marché marocain… Un sacré beau mélange !

Il y aurait plein d’autres choses à noter, notamment du point de vue de la vie citadine. Les boutiques pour aller faire du shopping, les hôtels, les boites de nuit, les bars… Mais vous l’aurez compris, ce n’est pas trop ma tasse de thé. Il vous appartiendra donc de faire VOTE feuille de route nocturne et citadine, si l’envie vous prend d’aller dans ce sens.

J’espère que j’aurais convaincu certains minots parmi vous d’aller voir cette terre de fada, et d’en apprécier tous les aspects.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s